Tarif de mutuelle senior 2019 – 2020 : quelles tendances ?
4.3 (86.88%) 320 votes

 

TARIF MUTUELLE 2019

Tarif mutuelle 2019 : Les Mutuelles nous disent qu’elles sont obligées de nous répercuter de nouvelles dépenses, en prenant en exemple la hausse du forfait hospitalier( participation aux frais d’hébergement et d’entretien lors d’une hospitalisation)…

Et maintenant avec le nouveau « Zéro reste à charge », c’est désormais écrit : nos mutuelles vont augmenter même si pour l’instant, hommes politiques et patrons de mutuelle nous disent que non…

Tarif mutuelle 2019 – 2020 : des augmentations prévues

Notre président Emmanuel Macron a fait de nombreuses promesses dont celle d’un reste à charge équivalent à zéro pour les frais de santé liés à l’optique, au dentaire et à l’audio… Nous pouvons donc d’ores et déjà prévoir une augmentation des tarifs mutuelles Senior pour 2019 comprise entre 2% et 4,5%.

Cette hausse prévisible des tarifs en 2019 des complémentaires santé senior est aussi  liée aux différents investissements que les mutuelles ont été obligées de réaliser pour développer le Tiers Payant, pour mettre en place des contrats « responsables » mais aussi pour anticiper le futur prélèvement à la source.

Si vous voulez comprendre pourquoi les tarifs mutuelle ont augmenté en 2017 et 2018 c’est ICI

Tarif mutuelle 2019 – 2020 : vers un Remboursement à 100% des prothèses et lunettes

Concernant le remboursement de 100% des tarifs des prothèses dentaires, auditives et des lunettes d’ici à 2022, les mutuelles  doivent donc se projeter en réalisant une provision pour risque et augmentent de ce fait leurs tarifs dès 2019, pour faire face aux futurs remboursements… Dans les faits personne ne sait encore qui va payer la promesse d’Emmanuel Macron, réalisée quand il était encore candidat : La Sécurité Sociale, les professionnels de santé et/ou les complémentaires santé? Le tarif mutuelle 2019 en dépend fortement.

Les trois postes de dépenses que sont les prothèses dentaires et auditives ainsi que les lunettes représentent 18 milliards d’euros chaque année. Le reste à charge pour les ménage est lui de 4,6 milliards d’euros dont 2,6 milliards pour les prothèses dentaire. Tandis que la sécurité sociale n’en prendra à sa charge que 4,5 milliards d’euros et les mutuelles environ 9,1 milliards !

La ministre de la santé Agnés Buzyn souhaite que les textes de loi soit rédigés pour le mois de mai 2019. Notre ministre souhaite aussi qu’il n’y ait pas d’augmentation sur le niveau de cotisation mutuelle des Français, une bien jolie promesse économiquement inenvisageable! Même sans tous les nouveaux éléments évoqués précédemment, la tendance générale était déjà à l’augmentation pour 2019. Pour rappel l’augmentation annuelle moyenne entre 2006 et 2017 était de 3,75 % indique le président de la mutualité française. Précisons qu’un tiers de cette augmentation est lié à l’augmentation des taxes.

Les mutuelles sont souvent mises en cause pour leurs frais de gestion jugés élevés. Pour se défendre  elles le comparent aux frais de gestion de l’assurance maladie qui sont bien plus élevés…

Enfin, nous avons remarqué un phénomène de concentration des différents acteurs du secteur. Le nombre de Mutuelle a été divisé par 10 depuis les années 1990. Des économies d’échelle ne devraient pas tarder à se faire ressentir. La question que l’on peut se poser : les mutuelles répercuteront-elles ces économies sur la cotisation de leurs adhérents?

Il est entendu que dans cet article l’analyse est réalisée au niveau national sur une moyenne de l’ensemble des acteurs du marché des mutuelles santé. Dans certain cas, notamment celui de JUST Mutuelle, des augmentations de 50% à 100% ont été observées en 2018 auprès de leurs adhérents. En effet certaines mutuelles ne jouent pas le jeu car afin de gagner de nombreux clients en peu de temps, certaines sociétés  baissent les prix de manière drastique. Comme les prix sont inférieurs à ceux du reste du marché, le nombre de clients augmente rapidement.

Le problème est le suivant:  comme les remboursements santé de la mutuelle sont plus important que le montant des cotisations perçues l’entreprise devient déficitaire et se verra obliger d’augmenter fortement les contrats existants pour éviter la faillite.

Les statistiques nous montrent que bien souvent, malheureusement, sur le volume, un certain nombre de clients ne sont pas vigileants à l’augmentation tarifaire et resteront encore de nombreuses années de manière à rendre l’opération rentable à moyen terme pour l’assureur…

Les partenaires assureurs et  mutualistes que nous avons sélectionné ont fait leurs preuves quant à la stabilité de leurs cotisations d’année en année. Les coûts sont maîtrisés et les augmentations annuelles limitées.

Nous vous conseillons fortement de profiter de cette occasion pour réaliser des devis concurrents et trouver une mutuelle plus abordable qui correspond à vos besoins.