Zéro reste à charge
3.1 (61.11%) 36 votes

zéro reste à chargeZéro reste à Charge

Suite aux promesses du candidat Macron sur la nécessité de diminuer le reste à charge sur les soins dentaires, un projet va voir le jour. En effet suite à une accord trouvé avec les 2 syndicats de dentiste les plus influents, la promesse devient réalité. Le 1er Juin 2018 ces syndicats ont accepté de signer une nouvelle convention avec l’assurance maladie.

L’objectif, permettre aux 55% de français qui renoncent à consulter  leur dentiste à y retourner. Une mauvaise santé bucco-dentaire augmente de manière considérable le risque de maladies cardiovasculaires mais pas seulement : Diabète, grossesse à risques, atteintes au articulations peuvent découler du manque de soins dentaires.

Zéro reste à charge : ce qui va changer

zero reste a chargeMise en place de 3 typologies de soins:

  • Reste à charge Zéro : tous les soins de base ainsi que les prothèses de qualité dites « standard » dont le prix sera plafonné à 500€
  • Couronnes, dentiers et bridges de qualité intermédiaires : plafonnées à 550€
  • Prix Libre pour 30% des prothèses dentaires dit « haut de gamme » ainsi que pour l’ensemble des implants et de tout autre acte qui ne serait pas remboursé par la sécurité sociale.

 

Zéro Reste à charge : quels soins dentaires sont concernés?

Le Zéro reste à charge concernera les dents les plus visibles : prémolaires, canines, incisives. Celles-ci pourront bénéficier de prothèse en céramique remboursées à 100% par la sécurité sociale et la mutuelle.

Pour les dents du fond, une bonne vielle couronne en métal sera préconisée si vous souhaitez profiter du remboursement à 100% de votre prothèse. Pour continuer à profiter d’un jolie sourire, il vous faudra vous équiper d’une mutuelle de qualité.

 

Zéro reste à charge : prévention élargie

Priorité à la prévention: Les contrôles bucco-dentaires étaient gratuit pour les 6-18 ans, ils le seront désormais pour les 3-24 ans. Les actes permettant d’éviter la dévitalisation et la parodontologie seront eux aussi gratuit.

Comme vous l’avez compris, Emmanuel Macron veut faire financer sa reforme du zéro reste à charge par l’assurance maladie, les dentistes mais aussi et surtout par les mutuelles!

Un effort de 170 millions d’euros leur sera demandé à la mise en place et on estime à plus de 300 Millions d’euros le surcoût annuel de cette prise en charge. Ma-sante-senior.fr n’est pas dupe, bien-sur que le surcoût sera répercuté par les mutuelles des 2019 comme tous les surcoûts précédents. Alors restez vigilant et comparez!